Saint-Sulpice-La-Pointe, du grain à moudre !

Saint-Sulpice-La-Pointe, du grain à moudre !

La ZAC les Portes du Tarn peine à attirer : encore une entreprise industrielle qui lui échappe !

"Mécanuméric va construire une nouvelle usine sur la zone de Rieumas avec un déménagement prévu fin 2018. 70 à 90 emplois seront créés sur quatre ans.

 

Le premier coup de pioche sera donné dans deux mois à Rieumas. Après une longue gestation, le projet de déménagement de Mécanuméric se concrétise enfin. Installée depuis vingt-trois ans à Albipôle, l'entreprise locale fabrique des machines de découpe à commande numérique. Un secteur porteur. Pour poursuivre son développement, elle a décidé de construire des locaux deux fois plus grands sur la nouvelle zone de Marssac.

 

Arthur Païs, le PDG, déploie sur son bureau les plans d'architectes signés du cabinet Brunerie pour présenter la future usine, un investissement de 13 millions d'euros dont neuf pour le seul bâtiment. «Nous manquons de place dans nos locaux actuels. Il n'y avait que deux options : réduire notre activité, ce qui aurait été plus facile à gérer, ou bien donner un coup d'accélérateur mais il fallait un outil industriel plus grand» résume Arthur Païs. (...)

Le choix de rester sur Albi

Arthur Païs avait le choix entre déménager sur l'Albigeois ou bien à Saint-Sulpice : «La C2A a fait des efforts pour nous retenir et nous accompagner sur ce projet. Et puis, nous sommes ici depuis 23 ans et le turn over est faible à moins de 1%. Le personnel est attaché à l'entreprise. Ce turn-over aurait été plus élevé sur Toulouse. Enfin, la majorité du personnel est Albigeois, j'ai aussi pensé à eux.»"

 

 

https://www.ladepeche.fr/article/2017/10/05/2659060-mecanumeric-une-nouvelle-usine-et-des-embauches-l-an-prochain.html

 

 

Lire aussi : https://www.ladepeche.fr/article/2017/09/09/2641924-rieumas-la-zone-d-activites-qui-plait-aux-entreprises.html

 

 

Encore un échec pour M. Chorro, Directeur général délégué de la SPLA81, et par conséquent, pour le département du Tarn et la CCTA, initiateurs du projet ZAC les Portes du Tarn ! Où l'on constate que les zones d'activités du département sont mises en concurrence et que malgré l'énorme budget communication dont disposent les têtes pensantes de la ZAC les Portes du Tarn, cette zone peine à faire la différence et  à attirer les entreprises !

 

 

Remarque : Mme Rondi soutient le projet ZAC les Portes du Tarn et a engagé notre collectivité sur des dépenses importantes en lien avec la ZAC, sans concertation avec les habitants, malgré les engagements pris pendant sa campagne en 2014 : peut-être devrait-elle s'en expliquer avant les nouvelles élections ?

 

Conseil municipal du 8/12/16 : participation financière de la collectivité aux ouvrages en lien avec la ZAC les Portes du Tarn.

 

 

Dgam

 

 

 

Relire :

 

 

 



10/10/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 73 autres membres