Saint-Sulpice-La-Pointe, du grain à moudre !

Saint-Sulpice-La-Pointe, du grain à moudre !

Brève : la fin ne justifie pas les moyens.

Sans nul doute, Mme Rondi va se représenter et argumenter habilement pour défendre ses 3 ans ½ de mandat interrompus par la démission de Mme Blanc.

 

Ces élections partielles intégrales à venir ne sont, peut-être, pour elle qu’une simple formalité, tant elle est sûre d’elle-même et qu’elle ne s’interroge jamais sur son propre comportement.

 

Si tel est le cas, cette manière d’agir met malgré tout en lumière un sérieux problème : en effet, comment Mme le Maire peut-elle justifier, par-exemple, depuis le début de sa mandature en avril 2014,  les 45 élus démissionnaires, dont 18 (sur une liste de 28) dans sa propre majorité  ou la succession de 4 DGS et de 3 premiers adjoints ?

 

Ne doutons qu’elle cherche à faire l’impasse sur le bilan humain de sa mandature…

 

Car la fin ne justifie en aucun cas les moyens.

 

Dgam

 

 

 

Relire :

A l’attention de Solimandici, réponse de Dgam à son commentaire à notre article « calme plat apparent sur la ville ».

Mme Blanc : elle comprend vite mais il faut lui expliquer longtemps...

Souhaitons que les saint-sulpiciens soient plus chanceux… avec leurs élus à venir !



03/10/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 73 autres membres