Saint-Sulpice-La-Pointe, du grain à moudre !

Saint-Sulpice-La-Pointe, du grain à moudre !

ACTUALITE


ADMR ? Charaix MDR...

Nous comprenons aisément que Madame Rondi et ses colistiers se préparent à la prochaine campagne municipale et soient donc très occupés. Il n’en demeure qu’elle et ses futurs ex-adjoints sont censés gérer les affaires courantes de la ville jusqu’au prochain scrutin. Sans vouloir insister sur l’inefficacité de l’équipe municipale, l’on ne peut que regretter que les panneaux indicateurs des différents organismes ou associations du centre-ville ne soient pas mis à jour. La pose des panneaux en occitan, aurait dû permettre de réparer ces quelques imperfections. Oh ce n’est rien direz-vous… et vous avez sans doute raison, mais c’est une fois de plus l’accumulation de ces petites choses qui font que l’on remarque si la ville est bien entretenue. Ou pas…

 

 ADMR.jpg

 

 

L’ADMR[1] a déménagé depuis quelque temps à l’espace Sicard D’alaman. Le « Club Ados » s’appelle depuis plus de 10 ans « Local jeunesse MJC », l’association Térébenthine occupe une partie des anciens locaux de l’ADMR au rez-de-chaussée, et le Conservatoire du Tarn est au premier étage des mêmes locaux. Si certaines de ses anomalies n’avaient pas été signalées par un propre élu de la majorité, il y a bien plus d’un an, on pourrait balayer ces « détails » d’un revers de main. Las !

 

Pour en revenir à l’ADMR, Saint Sulpice la Pointe, a la chance d’être dans l’un des territoires d’intervention de cette association qui existe en France depuis 1945. « Pourquoi la chance ? » nous demanderait Mme Charaix, adjointe à l’action sociale, solidarité et cohésion sociale (punaise, deux fois le mot « social », ça doit lui écorcher les oreilles ?!). Tout simplement parce que L’ADMR accompagne les personnes âgées et personnes en situations de handicap dans les actes quotidiens de la vie (ménage, entretien du linge, préparation des repas) mais aussi garde de jour et de nuit, téléassistance, livraison des repas, transport accompagné, services d’aide aux aidants…

 

Tout le monde aura pu constater, enfin, que le panneau d’affichage électronique, qui en septembre affichait encore des événements de juillet en boucle, s’est éteint depuis plusieurs semaines. Rappel : l’équipe municipale élue en 2014 avait effectué des travaux importants sur ce panneau, que la municipalité précédente n’avait pas réparé. Espérons que ce n’est pas le cadeau de bienvenue que Madame le Maire laissera à son successeur.

 

L’ensemble de ces faits illustre tout l’intérêt et l’écoute que portent le Maire et les élus concernés à ces « petites choses », qui démontrent à la population le manque de réactivité en matière d’information, et le peu d’intérêt de l’équipe municipale pour la communication… Pour finir sur une note positive, soulignons tout de même que l’éclairage public fonctionne au début de la rue du Centre, ce qui aurait été normal avec n’importe quels élus, mais relève aujourd’hui d’une prouesse digne d’être soulignée. La question est de savoir s’il faut s’en contenter ?...

 

 

 

Dgam

 

 



[1] ADMR : 11 Chemin de la Planquette 81370 ST SULPICE. mail : stsulpice@fede81.admr.org       

Téléphone : 05 63 41 81 02. Site internet : https://www.admr.org/associations/admr-saint-sulpice


22/10/2017
0 Poster un commentaire

A l'attention de nos délégués SMICTOM*, déchets, une initiative intéressante : "Smicval Market : fusionner déchetterie et ressourcerie en un lieu unique (33)".

"Depuis avril 2017, le syndicat mixte de collecte et valorisation des déchets du libournais Haute-Gironde expérimente une déchetterie nouvelle génération. Organisé comme un grand magasin, Smicval Market fait des déchets une ressource gratuite pour tous. Les premiers indicateurs sont prometteurs.

Le Smicval du Libournais Haute-Gironde organise la collecte et le traitement des déchets sur un territoire de près de 2.000 km² pour plus de 200.000 habitants. L'expérimentation du Smicval Market, lancée en 2017 remplace une déchetterie devenue obsolète. "La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte et le dispositif 'Territoires zéro déchet zéro gaspillage' offrent un contexte favorable pour expérimenter avec un droit à l'erreur", argumente le directeur général des services du Smicval, Nicolas Sénéchau.

A la façon d’un supermarché inversé

Situé sur la commune de Vayres, ce nouveau lieu a été conçu à la façon d’un supermarché inversé : l’habitant y vient d’abord pour déposer en rayon un bien usagé ou dont il n’a plus l’utilité, et le cas échéant pour retirer un produit qui l’intéresse, le tout gratuitement. L’ambition est de redonner de la valeur aux objets et matériaux pour favoriser leur seconde vie. L’accès au Smicval Market est en effet ouvert aux ménages et structures (hors professionnels) sur présentation d’une carte, délivrée gratuitement par le Smicval..."

 

 

http://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer/?pagename=Territoires/Experiences/Experiences&cid=1250279801281&nl=1

 

 

*SMICTOM : http://www.sictom-lavaur.fr/

 

 

Dgam

 


19/10/2017
0 Poster un commentaire

Elections municipales : liste de gauche citoyenne.

Une liste de gauche citoyenne est en train de se constituer. Dgam lui apporte son soutien évidemment, Mme Rondi ayant échoué à mettre en actes une gestion portant les valeurs de démocratie, solidarité et concertation… On oserait presque y ajouter le terme de « bienveillance », qualité qui a manqué indubitablement à sa manière de régir les affaires de la collectivité.

 

Si vous avez des idées et de l’énergie et / ou si vous souhaitez vous impliquer au sein du futur conseil municipal, laissez-nous un message : dugrainamoudre81370@gmail.com  et nous transmettrons.

 

 

Dgam

 

 

 

Relire :


19/10/2017
0 Poster un commentaire

Thémélia : M. Ramond, nouveau Président du conseil départemental et nouveau président de Thémélia.

Dans un article de Touleco Tarn, un lecteur s'interroge utilement sur la participation du département au sein de Thémélia... et il n'a pas tort !

 

"Depuis l’entrée en vigueur de la loi Notr, je m’interroge sur la capacité du Département du Tarn à conserver un rôle d’actionnaire majoritaire au sein de de cette structure dont un des objets est de réaliser des aménagements et du développement à vocation économique alors que les textes en la matière sont précis. Ces compétences ayant été retirées aux Départements*, la loi obligent ces derniers à céder plus des deux tiers des actions qu’ils détenaient avant l’entrée en vigueur de la loi aux collectivités territoriales membres de la structure qui ont désormais en charge ces compétences.

 

Aujourd’hui si l’on se réfère au site internet de Thémalia le département possède aujourd’hui près de 43 % du capital de la société. En prenant comme hypothèse d’un capital de 100 % (ce qui est impossible au vu de la nature juridique d’une SEM) avant la loi, le capital du département ne devrait pas excéder les 33 % ."

 

 

 

http://www.touleco-tarn.fr/Christophe-Ramond-nouveau-president-de-Themelia,22847

 

Peut-être devrait-il aussi s'interroger sur la participation du département au SMIX les Portes du Tarn, puisqu'il est là aussi question de développement à vocation économique (le département finance la ZAC à 60%, les 40% restant étant financés par la Communauté de Communes Tarn Agout, CCTA)?

 

 

 * La compétence "développement économique" est maintenant du ressort de la région et des intercommunalités.

 

 

Dgam

 

 

 

Relire :

 


19/10/2017
0 Poster un commentaire

Octobre rose à Saint-Sulpice : bravo à tous !!

L’association « Octobre Rose », créée en 1990, proposait pour la 24ème année dans toute la France une vaste campagne de sensibilisation sur l’importance du dépistage précoce du cancer du sein. Rappelons ici que grâce aux avancées thérapeutiques et avec un diagnostic précoce, le cancer du sein peut être évité dans 9 cas sur 10. A Saint-Sulpice la Pointe, cela a donné lieu samedi à une très belle marche et course organisées par l’association locale Les Cloche Pieds[1].

 

Contrairement à ce qui est laissé entendre sur le site de la ville de Saint Sulpice et recopié tel quel dans la Dépêche, cet événement n’était pas initié par la ville de Saint Sulpice[2], mais par l’Association Tarnaise de Dépistage des Cancers du Tarn[3] en partenariat avec des associations et entreprises locales, la ville organisant et mettant à disposition des moyens matériels et humains.

 

Le parcours concocté par les Cloche Pieds à travers notre bastide médiévale et ses abords était particulièrement bien étudié. Il aura été l’occasion de (re)découvrir notre bastide, et accessoirement de constater que nos élus continuent à jouer avec la sécurité des saint sulpiciens au vu du nombre impressionnant de bouches à clé disparues et non remplacées…Une foulée dans ce type de trou peut vous coûter une cheville !

 

cheville.jpg

 

 

 

Bon, nos élus se disent certainement qu’ils ont raison de ne rien faire puisque jusqu’ici ils n’ont pas été inquiétés…et tant mieux, car dans le cas contraire cela signifierait qu’il y aurait eu un accident.

 

En pré-campagne électorale, tous les moyens sont bons pour se faire valoir. Même des manifestations aussi nobles que celle « d’octobre rose » dont a bénéficié notre commune ce week-end, sont l’occasion pour nos élus de se mettre en avant et d’être relayés par un tout nouveau membre du groupe public facebook Saint Sulpice la Pointe avec force photos valorisant Mme Rondi. Ce n’est pas notre vision de la moralité publique, à Dgam, mais sans doute est-ce « normal », de « bonne guerre » ? Chacun se fera son opinion, l’objet de notre article n’étant pas de polémiquer à l’occasion d’un évènement qui ne mérite qu’applaudissements…aux organisateurs, nombreux participants et partenaires ! Alors…à l’année prochaine plus nombreuses et plus nombreux ?

 

Dgam

 

 



[1] http://www.clochepieds.info/index.php

[3] ADECA : 05 63 38 61 15  ou : depistage.cancer81@wanadoo.fr


17/10/2017
1 Poster un commentaire